La qualité des eaux

Le bon état :

Pour les eaux de surface, le bon état s’évalue à partir de deux ensembles d’éléments différents : caractéristiques chimiques de l’eau d’une part, fonctionnement écologique de l’autre. Ainsi, on dira qu’une masse d’eau de surface est en bon état au sens de la directive cadre sur l’eau si elle est à la fois en bon état chimique et en bon état écologique. En savoir +…

Le phosphore :

L’enrichissement excessif des eaux en phosphate provoque leur eutrophisation. Celle-ci se manifeste par une prolifération des algues et des herbiers, dans des zones où d’autres facteurs (température, éclairement, vitesse, nutriments) ne limitent pas le développement végétal. Ces conditions sont généralement réunies dans les plans d’eau et cours d’eau très lents (canaux, biefs). En savoir +…

Les nitrates :

Stade ultime d’oxydation de l’azote, les nitrates ne sont pas toxiques. Mais, très solubles dans l’eau, ils contribuent avec les phosphates à modifier l’équilibre biologique des milieux aquatiques en provoquant des développements d’algues excessifs (eutrophisation). En savoir +…

Les pesticides:

Compte tenu du mode de contamination des eaux superficielles qui se fait par ruissellement des eaux à la surface des terrains, toutes les eaux d’origine superficielle peuvent être affectées lors d’épisodes pluvieux significatifs qui suivent l’épandage des produits phytosanitaires. En savoir +…