Les poissons

La Vire accueille de nombreuses espèces de poissons dont plusieurs poissons migrateurs amphihalins.

 

Les migrateurs de la Vire

Ces espèces apparaissent sur la liste rouge des espèces menacées en France (Muséum National d’Histoire Naturelle, UICN) :

•L’anguille est en danger critique d’extinction (CR);
•La grande alose, le saumon atlantique et la lamproie fluviatile sont des espèces vulnérables (VU);
•La lamproie marine est quasi menacée (NT);

Jeune anguille et tacon   Pour en savoir plus… :

 

Les suivis piscicoles

La Fédération de Pêche de la Manche et la Fédération de Pêche du calvados réalisent chaque année respectivement un suivi des populations de jeunes Saumons et d’Anguilles afin de mettre en oeuvre des mesures de gestion adaptées

L’observatoire piscicole de la Vire

L’observatoire piscicole implanté sur le seuil des Claies de Vire à La Meauffe dispose d’une chambre de visualisation et d’une salle de capture.

Cette plate forme est opérationnelle depuis avril 2002, elle répond à des objectifs multiples.

Salle de piégeage   Pour en savoir plus… :

 

Les portes à flot de la Vire et les civelles

Les portes à flot de la Vire, situées sous le pont de la RD197, sont les premiers ouvrages à la mer de l’axe Vire. L’analyse des experts de l’Onema/Aesn, réalisée en décembre 2011, a conclu au fort impact des portes sur la remontée des civelles dans la Vire. Il n’y aurait pas d’incidence pour les autres espèces amphihalines.

Portes-a-flot

Les portes à flot – photo G. Voidye Pour en savoir plus… :

Une étude est donc menée, par l’UASBIV, pour améliorer la migration des civelles au droit des portes sans impacter les secteurs et usages amonts.