Le SAGE de la Vire

 

Le SAGE fixe les objectifs communs d’utilisation, de mise en valeur et de protection qualitative et quantitative de la ressource en eau et des milieux aquatiques sur une unité hydrographique cohérente : le bassin versant. Dans un souci de développement durable, l’objectif est de satisfaire les besoins de tous sans porter d’atteintes irrémédiables aux milieux aquatiques.

  

C’est pourquoi la procédure SAGE s’intéresse à l’ensemble des composantes de l’eau sur le bassin versant : ensemble des usages (eau potable, pêche, conchyliculture, etc.), tous les types de milieux aquatiques naturels et leur fonctionnement ainsi qu’à l’ensemble de la ressource : rivières,  zones humides, eaux souterraines, …

2014-06-06_LaVire-meandre-Candol (3) 

La procédure d’élaboration du SAGE et de sa mise en œuvre repose sur la concertation entre les différents acteurs de l’eau du territoire.

Pour gérer de manière plus équilibrée la ressource, la loi sur l’eau du 3 janvier 1992 a créé plusieurs outils de planification dont, et surtout, le schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage). Grâce à cet outil, chaque grand bassin hydrographique peut désormais mieux organiser et mieux prévoir ses orientations fondamentales.

Le SDAGE du bassin Seine-Normandie, approuvé en 1996, constitue le cadre de référence de la gestion de l’eau et définit les orientations d’une politique intégrée de l’eau. Il identifie plusieurs grands enjeux liés à la gestion des eaux de la Vire :

  • la sécurité de l’approvisionnement en eau potable (prises d’eau en rivière) ;
  • la salubrité de la Baie des Veys (vocation conchylicole) ;
  • la valorisation des potentialités piscicoles et halieutiques (rivières à migrateurs) ;
  • la cohérence et la coordination des actions nécessaires pour l’amélioration de la salubrité de la baie des Veys