Le patrimoine hydraulique de la Vire

Le Patrimoine hydraulique de la Vire

Etude réalisée par Benoît Canu pour le Syndicat Mixte du Val de Vire.
Conférence du 6 Novembre 2010

 

Deuxième fleuve majeur de la Normandie occidentale, la Vire prend naissance aux confins des trois départements bas-normands, sur le flanc nord de la Butte Brimballe, à environ 315 m d’altitude. Au terme d’un parcours estimé à 128 km, elle reçoit en aval d’Isigny les eaux de l’Aure-inférieure avant de se perdre sur les bancs de la baie des Veys.
D’un régime plutôt torrentiel alimenté par des émissaires certes modestes mais nombreux, la Vire a fait l’objet, de sa source jusqu’à son embouchure, d’une exploitation et d’aménagements considérables que les progrès techniques, des intérêts fluctuants mais aussi les intempéries et les phénomènes naturels n’ont cessé de modifier.
Source de vie et d’énergie, moyen de transport ou de défense, son cours et ses eaux ont ainsi répondu aux besoins vivriers des populations riveraines, à leurs usages domestiques ou agricoles et, de façon plus spectaculaire, servit à l’entraînement et au fonctionnement d’une quantité et d’une diversité impressionnantes d’ateliers, de moulins et d’usines.
Or, si la plupart de ces ouvrages ont désormais perdu leur vocation première, voire d’ores et déjà disparu, nombre continuent de marquer, à différents degrés, l’hydromorphologie de la rivière ou la qualité de ses eaux. C’est ce que le S.A.G.E. se doit d’expliquer et de corriger. Toutefois, ne serait-ce qu’en raison de sa popularité ou de préjugés tenaces, ce patrimoine mérite d’être mieux connu. Aussi, pour espérer en saisir la valeur culturelle, convient-il en premier lieu de se pencher sur son histoire, ses usages, ses formes. C’est ce que propose, en une première approche générale et typologique, cette conférence abondamment illustrée.

Télécharger le support de la conférence (pdf)

 

1 – La Vire : source(s) et cours.

[stream base=x:/www.sage-vire.fr/wp-content/uploads/patrimoinehydraulique-2010/ flv=03-La-Vire.flv embed=false share=false width=500 height=400 dock=true controlbar=bottom bandwidth=med title=Le patrimoine hydraulique de la Vire – Etude et conférence de B. Canu autostart=false /]

 

2 – Intempéries : entre « crue du siècle » et lit à sec.

[stream base=x:/www.sage-vire.fr/wp-content/uploads/patrimoinehydraulique-2010/ flv=04-Intemperies.flv embed=false share=false width=500 height=400 dock=true controlbar=bottom bandwidth=med title=Le patrimoine hydraulique de la Vire – Etude et conférence de B. Canu autostart=false /]

3 – Un cours aménagé « en continu », de sa source à son embouchure : captages, polders, moulins, irrigation, détournements et corrections, remembrements, pollutions anciennes et modernes, chapelets d’industries.

[stream base=x:/www.sage-vire.fr/wp-content/uploads/patrimoinehydraulique-2010/ flv=05-Uncours-amenage.flv embed=false share=false width=500 height=400 dock=true controlbar=bottom bandwidth=med title=Le patrimoine hydraulique de la Vire – Etude et conférence de B. Canu autostart=false /]

4 – Franchir le pas, passer le pont.

[stream base=x:/www.sage-vire.fr/wp-content/uploads/patrimoinehydraulique-2010/ flv=06-Franchirlepas.flv embed=false share=false width=500 height=400 dock=true controlbar=bottom bandwidth=med title=Le patrimoine hydraulique de la Vire – Etude et conférence de B. Canu autostart=false /]

5 – Moulins : aménagements hydrauliques et variété des usages (de la mouture à la production d’électricité).

[stream base=x:/www.sage-vire.fr/wp-content/uploads/patrimoinehydraulique-2010/ flv=10-conclusion.flv embed=false share=false width=500 height=400 dock=true controlbar=bottom bandwidth=med title=Le patrimoine hydraulique de la Vire – Etude et conférence de B. Canu autostart=false /]

6 – La ressource halieutique : pêcheries et viviers.

[stream base=x:/www.sage-vire.fr/wp-content/uploads/patrimoinehydraulique-2010/ flv=08-ressource-halieutique.flv embed=false share=false width=500 height=400 dock=true controlbar=bottom bandwidth=med title=Le patrimoine hydraulique de la Vire – Etude et conférence de B. Canu autostart=false /]

7 – La Vire naviguée et canalisée : moulins et dérivations éclusées, halage, écluses et gabarit, embarcations, barrages anciens et nouveaux, pertuis, échelles à poissons, cas d’école ou d’exception, maisons éclusières et dépendances, ports, déclassement, pour une archéologie des aménagements.

[stream base=x:/www.sage-vire.fr/wp-content/uploads/patrimoinehydraulique-2010/ flv=09-vire-naviguee-canalisee.flv embed=false share=false width=500 height=400 dock=true controlbar=bottom bandwidth=med title=Le patrimoine hydraulique de la Vire – Etude et conférence de B. Canu autostart=false /]

8 – Conclusion : l’ancien estuaire et la défense contre la mer

[stream base=x:/www.sage-vire.fr/wp-content/uploads/patrimoinehydraulique-2010/ flv=08-ressource-halieutique.flv embed=false share=false width=500 height=400 dock=true controlbar=bottom bandwidth=med title=Le patrimoine hydraulique de la Vire – Etude et conférence de B. Canu autostart=false /]